Misery Business

Misery Business est une forum RP inspiré par Air Gear. Dans un pays, bordé par la mer, cohabitent cinq villes aux traditions et aux croyances différentes. Pendulum en est la capitale, symbole de puissance, représentation de la folie des grandeurs de l'homme. Celle-ci s'étend des bas-fonds jusqu'aux limites du ciel, chaque classe sociale se partage une part. Mais parmi eux, se trouvent les gangs poussés à tous les excès. Entre mage, alchimiste, ou bien simple humain, il n'y a qu'une règle : être le meilleur.

“ Rappel à tous,
Le staff vous invite fortement à jetter un coup d'oeil sur ce topic : [#MAJ] qui est mit en annonce globale partout sur le forum. Il contient toutes les petites nouveautés et offres du forum, alors allez-y ! De plus,nous rappelons que les petites bonhonnes dans les ronds, juste au-dessus, sont les top-sites de MB. Alors votez mes petits ! 8D ”
14/01/12

“ Offre de la periode des fêtes. /!\
Pour tout les nouveaux venus sur le forum, nous offrons 15 points de réputation après validation de leur fiche ! Si ce n'est pas magique ça, comme noël.(Par exemple, encore 5 points et c'est une technique en plus, ou un rang supérieur. ~) [ #Système de réputation ]   [ #Boutique de point ]
28/12/11

“ Réouverture, enfin.
Après quelque litre de sueur provenant du staff (eurk e_e), MB peut enfin vous ouvrir ses portes. Tout beau, tout neuf, on espère pronfondément que ce dernier vous plaira plus que l'ancienne version. [ #Plus d'information ]
27/12/11




“ Misery Business, c'est pour bientôt !
L'attente aura été longue, quelques mois, mais après avoir trouvé le temps on revient enfin. Souriez un peu, le plus gros est fait.Il reste encore des détails à paufiner mais ça ne prendra pas beaucoup de temps. Avant Mercredi 28, promis ! ”
25/12/11

rumeurs ;









Forum optimisé sous Google Chrome et Safari.
Contexte réfléchi par l'ensemble du staff et écrit par Lucrezia & Lullaby. Design produit par Jay, tout comme le codage avec une aide de l'extérieur. ©

A l'aide !! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: A l'aide !! [Libre] Sam 28 Jan - 10:46

Au bord d’un précipice, j’observais la ville entière, assise au bord des toits. Le soleil se couchait petit à petit et mes yeux parcouraient les quartiers regardant la vie active que menait les gens, sauf moi. Je serrais contre ma poitrine le léger gilet que j’avais enfilé ce matin à cause du vent qui se levait un peu, me décoiffant. Heureusement, je n’avais plus mes cheveux longs d’antan. Je rajustais l’écharpe autour de mon cou qui cachait la moitié basse de mon visage, et je fermais les yeux, laissant les bruits de la vie d’en bas me bercer.

Après quelques minutes dans bouger, je me levais enfin pour découvrir les autres parties du toit. Je marchais prudemment pour ne pas glisser, concentrée. A l’opposé de ma position initiale, j’avais une large vu sur le paysage auquel je n’avais jamais vraiment fait attention, je fronçais les sourcils et levais la main pour tenter de capturer la lumière orangée du coucher du soleil –que je savais impossible. Soudainement aveuglée, je ne fis pas attention où je mis les pieds et je glissais ; tombant sur le ventre, je commençais à glisser jusqu’au vide. Ne tenant qu’à la force de mes mains je tentais de me maintenir. Si je lâchais, j’étais finie.

- Quelqu’un par pitié ! Aidez moi !! Criais-je apeurée. Mes mains tremblaient et je savais que je ne tiendrais pas éternellement. Je commençais à me faire à l’idée que personne ne traînait ici et que j’étais en définitive seule. J’allais mourir…

Un bruit attira mon attention. J’inspirais une grande bouffée d’aide afin de renouveler ma demande à l’aide.

- Quelqu’un ! Au secours !! Aidez moi !! M’écriais-je en commençant à avoir les larmes aux yeux, chose que je détestais.

avatar

• Messages : 58
• Inscrit le : 24/07/2011
. Don : Ombre.
« Citation : Je reste moi même.
- Humeur : Bonne.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A l'aide !! [Libre] Dim 29 Jan - 14:52

    Encore plus haut. Toujours plus haut. Plus loin, plus longtemps, plus profondément. 

    Je regarde mon joint se consumer et je la fume en silence. Et dire que cette merde va me tuer, qu'elle me procure du plaisir en échange de ma mort. Marie-Jeanne est ma dulcinée, mon amante, qui a déclenché en moi une dépendance plus forte que l'héroïne, la cocaïne, l'ecstasy, la mescaline, les champignons. Des fois je fume son copain mais ça ne va pas plus loin parce que je suis fidèle à Marie-Jeanne. J'aime son parfum, elle m'emmène toujours plus loin à chaque fois, porté par la générosité. Mais tout ce à quoi elle pense, c'est me foutre dans mon cercueil et m'y enfermer à jamais pour aller chercher une autre victime et le charmer avec ses jolies formes, ses belles feuilles et ses doux effets. Je l'aime, la belle Marie, mais elle est fourbe et mesquine. C'est elle que je choisirai, j'aime sa douce odeur enivrante, j'aime le soupçon d'orgasme qu'elle me donne en abondance. Je ne sais pas où je suis, mais ce n'est pas grave, Marie-Jeanne m'apaise, m'accompagne et est là pour moi, jusqu'au bout. Elle est mes ailes, elle est ce qui m'envoie bouffer les nuages, elle est ma conscience propre, elle me réconforte, elle me protège et m'aime. Elle me ferait toucher les nuages.

    Marie danse, Marie brûle, Marie-Jeanne, Marie j'aime... ton parfum.

    La musique me fait planer plus que tout autre chose. La musique est la partie de moi qui fait de moi un putain de mélomane mélancolique. Je suis sur le toit, sur un toit, sur ce toit. Je regarde les nuages se consumer comme le bout enflammé de mon spliff. Les nuages se font désintégrer par une ébauche de coucher de soleil, c'est beau, c'est magnifique, c'est apocalyptique. Je suis fidèle à moi-même, je me repose, couché sur le sol, comme le soleil couché sur ses nuages. Ma journée prend fin sur ce moment d'intense plaisir, ce moment d'intense sensation, je me sens loin, haut et volant. Le cœur battant au rythme de la musique entrant au creux de mon esprit, je ferme les yeux et profite du moment comme je profiterai d'une pute. J'aime ce moment de la journée, où après travail et troc terminé, je me sens comme récompensé. Je souris seul dans mon coin. Le soleil se couche sur moi, je suis un homme heureux et comblé. Je suis un putain d'adulte incapable de vivre sans récompense, sans satisfaction, sans amour. J'aime terriblement ce moment où la musique me prend dans ses bras, ce moment où Marie-Jeanne me fait des choses pas nettes. 

    Quelque chose ne va pas, dans cette chanson. Il n'y avait pourtant dans les souvenirs pas de moment où une voix féminine criait à l'aide, criait à gorge déployée pour qu'on vienne l'aider. De ce fait, j'enlève mes écouteurs, et me lève. Peut être qu'il s'est passé quelque chose. Je fais quelques pas, histoire de trouver mon équilibre et jette mon mégot d'un geste de doigt efficace et habituel. Mon pays de merveilles se dissout tout doucement, et j'entends à nouveau une demande, un supplice, une jolie voix désespérée, je crois halluciner. Autour de moi, il n'y a personne. Et pourtant cette voix résonne de toute part dans mes alentours. Je ne comprends pas. J'essaye de faire le lien malgré une efficacité à se concentrer presque nulle. Au secours. De l'aide. Danger éminent? Danger physique. Danger, danger, danger. Ça y est, j'ai le truc, je crois. Quelqu'un est en danger, quelqu'un veut vivre, quelqu'un a besoin de moi. Je maintiens mes sens en éveil et j'essaye de chercher d'où vient la voix. 

      — Je t'ai enfin trouvé.


    Je la hisse vers moi sans trop de mal, elle est légère. Elle est belle, elle est mignonne, ou c'est peut être Marie-Jeanne qui déforme mes perceptions visuelles. Mais j'ai bien fait de la sauver, je suis un connard qui ne pense habituellement qu'à ma grande-gueule. Mais je n'ai pas pu résister à jouer le héros, ne serait-ce que pour tirer un peu de profits.  

      — Ether, ton héros, de rien. 


    Je me présente. Je lui décoche un sourire satisfait, un sourire gamin qui dégouline la sincérité et la fierté. Je suis heureux d'avoir pu sauver une fille, une jolie fille. Je glisse une main derrière ma tête, une pseudo-gêne. J'attends une réaction de sa part.

avatar

• Messages : 14
• Inscrit le : 19/01/2012
. Don : *
. Gang/Métier : Chimiste.
Dealeur.

« Citation : So what we smoke weed.
- Humeur : Kikou.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

A l'aide !! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: HIGH SKY :: TOIT DE PENDULUM-
Sauter vers: